Pluridisciplinaire

Selve – Itu jekët Sylvana | Le GdRA - Christophe Rulhes - Julien Cassier

| Théâtre | Danse | Musique

Créé et interprété par Bénédicte Le Lamer, Chloé Beillevaire, Julien Cassier et Christophe Rulhes

Selve – Itu jekët Sylvana, un spectacle du GdRA, de Christophe Rulhes et Julien Cassier à découvrir du 5 au 11 février 2020 au Théâtre de Vidy, Lausanne.

En français et en wayana, surtitré en français.

Aux frontières de la Guyane, le GdRA rencontre Sylvana Alimina Opoya, amérindienne wayana d’Amazonie. Ils font le portrait scénique de cette femme et de cette forêt, à travers ce spectacle métis porté par la vie, la danse et les mots, les images et les sons.

Christophe Rulhes, le musicien-anthropologue occitan, et Julien Cassier, l’acrobate-danseur, emmènent les artistes venu·e·s de la danse, du théâtre, de la musique et des arts visuels du GdRA (Groupe de Recherches Artistiques) au- devant de ceux et celles qui portent des savoirs traditionnels et des langues en voie de disparition.

Ils en tirent un cycle de spectacles, intitulé La Guerre des Natures, qui fait sien la lutte entre nature et culture, entre cultures minoritaires et hégémonie occidentale. Ils avaient présenté à Vidy le tome 1, Lenga, dans lequel des artistes sud-africain, malgache et occitan faisaient de la langue perdue de leurs grands-parents la sève de leurs danses. Le tome 2 est consacré à une jeune femme qui vit à Taluwen, un village aux confins de la Guyane française. Sylvana, dont le nom veut dire forêt, raconte au GdRA l’empoisonnement par l’orpaillage, le prosélytisme des évangélistes, les épidémies de suicide chez les siens et une culture menacée de pétrification.

Elle confie les récits de sa famille et ses rêves à elle, nourris des secrets de la forêt ancestrale. Son histoire, qui se transmue en scène en contes et en images, en danse et en sons, dit ce que c’est que de penser comme une forêt et comme une Wayana, de participer à un territoire, de se nourrir de l’ancien pour inventer le prochain.


En relation avec le spectacle: jeudi 6, rencontre avec les artistes à l'issue du spectacle


Voir les infos pratiques