Théâtre

Les bonnes manières - Les conquêtes de Norman | Une trilogie de Sir Alan Ayckbourn

| Théâtre

Olivia Seigne et Pierric Tenthorey, mise en scène
Avec Mathias Glayre, François Karlen, Sophie Pasquet Racine, Olivia Seigne, Pierric Tenthorey, Barbara Tobola

Les bonnes manières, premier volet des conquêtes de Norman, de Sir Alan Ayckbourn, à découvrir les 6 et 9 mai 2020 au Théâtre de Grand-Champ, Gland.

The Norman Conquests est une trilogie théâtrale écrite en 1973. Il s’agit du premier grand succès d’Alan Ayckbourn. Chacune des pièces dépeint les interactions de six personnages durant un week-end dans un cottage anglais à la campagne.

Seul le lieu change: Les bonnes manières se déroule dans la salle à manger, Vivre ensemble dans le living-room et Cultiver son jardin dans le jardin. Le public observe ainsi, au microscope, les interactions amoureuses et familiales de six personnages, presque comme des souris de laboratoire.

Norman (séducteur instable, mais fascinant), Ruth (sa femme, sévère et endurcie par sa vie avec Norman), Annie (jeune femme seule qui habite la maison où toute l’action se déroule) Reggie (le frère d’Annie qui n’arrive pas à se souvenir du prénom de ses enfants), Sarah (la femme frustrée de Reggie qui tente de tout régenter), et enfin Tom (le voisin d’Annie, vétérinaire introverti et lent à la détente). La maison appartient à la mère invalide et tyrannique d’Annie et Reggie, figure qui ne quitte pas sa chambre au premier étage et que l’on ne verra donc jamais, mais qui pèse de tout son poids sur les personnages.

Les trois pièces peuvent être vue dans n’importe quel ordre, chacune se suffisant à elle-même, comme Smoking / No smoking d’Alain Resnais (d’après Intimate Exchanges d’Ayckbourn). Le fait de voir les trois pièces enrichit la connaissance des personnages sans pour autant dénouer l’intrigue. Comme chez Tchekhov, il n’y a pas véritablement de résolution, mais tout l’intérêt réside dans les non-dits, les petites gloires et lâchetés quotidiennes de ces personnages à la fois médiocres et grands.

En relation avec le spectacle: le 9 mai, «Le mot de la faim» – Brunchs artistiques. Venez bruncher en famille ou entre amis au Théâtre, en présence des artistes: échange et discussion autour du thème du spectacle, de la création artistique, ou encore des métiers de la scène. Animé par Julie Annen, brunchs proposés par Pâtachou. Réservation obligatoire


Voir les infos pratiques

L’OCL frappe un grand coup


L’OCL frappe un grand coup

INTERVIEW La saison 2020-2021 de l'Orchestre de Chambre de Lausanne doit débuter avec une généreuse célébration du 250e anniversaire de Beethoven, du 4 au 12 septembre. Joshua Weilerstein entamera alors sa dernière saison à la tête de l’OCL. Celle-ci se signale par la grande variété des styles qui seront privilégiés. Parmi les artistes invités: Fazil Say, Sir András Schiff, Truls Mørk, Chick Corea...

Les Misérables d’Hugo. D’hier à aujourd’hui, la même nuit


Les Misérables d’Hugo. D’hier à aujourd’hui, la même nuit

Interview A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS N’AVEZ PAS VU CE PRINTEMPS! Le 3 mai, le Théâtre Benno Besson d’Yverdon-les-Bains devait présenter Les Misérables, d’Eric Dévanthéry, d’après Victor Hugo. Le metteur en scène s’enthousiasme pour le caractère contemporain de l’oeuvre. Sa pièce, lauréate du Prix Suisse du théâtre 2019, n’a pas non plus dit son dernier mot.

Opéra de Lausanne: 150 ans, cela se fête!


Opéra de Lausanne: 150 ans, cela se fête!

INTERVIEW L’Opéra de Lausanne fête son 150e anniversaire. Sa saison 2020-2021 témoignera généreusement de la diversité des spectacles en représentation depuis un siècle et demi. L’opéra, l’opérette, le spectacle pour enfants, mais aussi la danse et le théâtre sont à l’affiche. Une saison de fête, qui sera lancée par une création d’Eugène Onéguine de Tchaïkovski, qu’Eric Vigié mettra lui-même en scène, dès le 4 octobre.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Vidygital - Vidy