Danse

William Forsythe - A Quiet Evening of Dance | Théâtre de Vidy - Hors les Murs

| Danse

A Quiet Evening of Dance, une chorégraphie de William Forsythe, à découvrir à l'Opéra de Lausanne, dans le cadre de la saison du Théâtre de Vidy.

Le célèbre chorégraphe William Forsythe explore le contrepoint avec ses exceptionnels interprètes qui se glissent dans cette danse mêlant précision analytique et liberté baroque, sur des musiques de Morton Feldman et de Jean-Baptiste Rameau.

Légère, généreuse et colorée autant que virtuose, cette calme soirée de danse rayonne d’inventivité et de sérénité. Le baroque parvint à une telle maîtrise du contrepoint que des compositions d’une remarquable ingéniosité semblaient fl uides en apparence – les fugues de Bach en sont un parfait exemple.

À la même époque, l’invisible devenait visible et révélait ses inattendues complexités secrètes – avec l’anatomie qui exposait le fonctionnement du corps ou les débuts de l’astronomie pour le cosmos. C’est alors que les maîtres des ballets baroques posaient les bases de la danse classique, réfl échissant les innombrables intrications possibles entre les mouvements des différentes parties du corps et la musique.

Hypothèse du baroque: les apparences sont simples mais cachent une complexité d’une infinie richesse. Le chorégraphe américain William Forsythe rapproche les principes de la danse classique avec une sensibilité contemporaine, soustrayant l’ornement pour exposer les structures contrapuntiques.

Et il invite Rauf «RubberLegz» Yasit, cé- lèbre danseur de breakdance, à rejoindre ses fidèles interprètes – son agilité et son intelligence venant dynamiser encore le lien entre classique et contemporain. Ainsi, William Forsythe fait redécouvrir l’héritage de cet art, avec des yeux neufs. Semblant alors s’adresser à un futur moins opulent, le maître américain laisse penser que réinterpréter le passé et enlever le superfl u est aussi un moyen de réapprendre à faire et à voir.


Avec Roderick George, Brigel Gjoka, Ayman Harper, Jill Johnson, Brit Rodemund, Parvaneh Scharafali, Yasutake Shimaji, Riley Watts, Rauf ‘RubberLegz’ Yasit, Ander Zabala


Voir les infos pratiques