Pluridisciplinaire

La Danse du Soleil | Geneva Camerata, Juan Kruz Díaz de Garaio Esnaola

| Danse | Musique | Classique / Baroque

Chorégraphie et danse Juan Kruz Díaz de Garaio Esnaola, Orchestre Geneva Camerata, David Greilsammer direction

La Danse du Soleil, un spectacle chorégraphique par le Geneva Camerata et le chorégraphe Juan Kruz Díaz de Garaio Esnaola à découvrir au Théâtre du Jorat à Mézières le 2 mai 2019.

Poignant, hypnotique et saisissant, ce nouveau spectacle chorégraphique propose un voyage mystique entre la vie et la mort, explorant des thèmes propres à chacun d’entre nous, tels que la mémoire, la perte, l’espoir et l’abandon. Sur scène, trente musiciens dansent et jouent par coeur deux grands chefs-d’oeuvre orchestraux - Le Bourgeois Gentilhomme de Lully et la 40e Symphonie de Mozart avec, à leurs côtés, le danseur et chorégraphe Juan Kruz Díaz de Garaio Esnaola, collaborateur de Sasha Waltz à Berlin. Un périple bouleversant qui débute dans la lumière et la grâce de la musique de Lully, pour finir dans l’émoi et la passion de l’une des dernières oeuvres de Mozart.

Le Geneva Camerata, fondé en 2013 et dirigé par David Greilsammer, a déjà résonné magnifiquement par deux fois au Théâtre du Jorat. Sa renommée internationale a été fulgurante. Constitué de brillants musiciens issus de la jeune génération, il ne cesse de proposer des programmations singulières et pluridisciplinaires. Comme l’écrivait Sylvie Bonier dans le quotidien Le Temps, "l’expérience sensorielle, artistique, musicale, visuelle et sonore à laquelle les spectateurs sont conviés n’a rien de brutal ou d’autoritaire. Elle est une invitation au partage et à la réflexion". Une proposition généreuse dans un esprit de troupe, où chacun est amené "aux limites de son jeu et à la frontière de son art. Danser en groupe, instruments vissés au corps? Le Geneva Camerata le fait avec un naturel confondant, sans broncher. La musique est servie avec précision et finesse d’un bout à l’autre du spectacle".


Voir les infos pratiques
Grand Théâtre de Genève - La Belle au bois dormant