Musique

Jazz: Marie Kruttli | Bach

| Musique | Classique / Baroque | Jazz / Blues

Marie Kruttli, piano

La pianiste de jazz Marie Kruttli interprète (autour de) Bach, le 28 novembre 2019 au Théâtre Kléber-Méleau, Lausanne.

En donnant carte blanche à trois pianistes jazz, Cédric Pescia a suggéré qu’ils glissent dans leurs improvisations quelques évocations de la musique de Bach. Ils n’ont pas hésité une seule seconde. Bach est en effet considéré comme un «père» chez eux aussi, symbole à la fois de liberté dans les pages lentes et de vie dans les mouvements dansés.

À l’image de Marc Perrenoud – et de très nombreux musiciens jazz avant et sans doute après eux –, la chaux-de-Fonnière Marie Kruttli est entrée en musique par le piano classique et a lancé sa carrière de jazzwoman en fondant un trio. Cela se passe en 2010 et depuis lors le succès ne s’est jamais démenti. Outre de nombreux prix (Langnau Jazz Nights, ZKB Jazz Preis 2016…), plusieurs albums et des critiques dithyrambiques, la jeune musicienne s’attire les louanges de nombreux pairs, à l’image du saxophoniste américain David Murray qui n’hésite pas à déclarer que «this young lady is phenomenal».

Son jeu? Une voix originale, au service d’une manière tout à fait personnelle de faire sonner le piano. Sa langue? Une matière harmonique s’inspirant de couleurs modales singulières, empruntant aux classiques du 20 siècle les combinaisons infinies de la polytonalité.

À quoi vient s’ajouter un goût prononcé pour les rythmiques irrégulières, doublé d’un flow et d’un groove très libres, fluides, presque aquatiques, pour au final déboucher sur des interprétations intuitives, passant avant tout par le mouvement, par le corps.


Voir les infos pratiques