Musique

Hackedepicciotto | Tomaga + Laurent Berger

| Musique | Autre genre musical

Hackedepicciotto, Tomaga et Laurent Berger seront en concert au Bourg à Lausanne le 26 avril 2018 dans le cadre de l'Impetus Festival 2018.

hackedepicciotto
Derrière hackedepicciotto se cache le duo et couple Alexander Hacke, membre originel et bassiste du mythique groupe industriel allemand Einstürzende Neubauten et collaborateur de Wovenhand, Crime and the City Solution ou Miranda Sex Garden, et Danielle de Picciotto, réalisatrice, écrivaine et musicienne américaine basée à Berlin depuis une trentaine d’années.
Leur dernier album, Menetekel, sorti en décembre 2017, est à l’image de leurs concerts : d’une noirceur et d’une intensité redoutables. En plus du violon et du piano, Danielle joue d’instruments plutôt atypiques (vielle à roue, autoharp, kemençe), alors qu’Alexander est à la basse, à la guitare et aux percussions.
Ensemble ils construisent des drones hypnotiques, derrière lesquels se dévoilent des riffs lents et lourds, des cris rauques et des murmures grondants. En résulte une symphonie sonore monumentale, une frénésie spirituelle.

Tomaga: Soundtrack To Kenneth Anger's 'Lucifer Rising'
Entre psychédélisme et minimalisme, les explorations et expérimentations sonores de Tomaga – Valentina Magaletti (batterie) et Tom Relleen (synthétiseurs, basse), tous deux échappés du groupe de heavy psyché The Oscillation – vont piocher leurs influences dans l’ambient-drone, le krautrock et le jazz spirituel.
Déjà auteur de quatre albums depuis 2014, tous sortis sur le label Hands In The Dark (Robedoor, Matt Jencik, Bitchin Bajas…), le duo londonien s’est aussi fait l’auteur de nombreuses collaborations, notamment avec Charles Hayward (This Heat), Pierre Bastien ou Thurston Moore.
Pour Impetus, ils présenteront un ciné-concert sur « Lucifer Rising », film occulte de Kenneth Anger, sorti en 1972 et qui fait partie du Magick Lantern Cycle du réalisateur américain.

Laurent Berger: 2-Cymbals
Avec 2 cymbales, 2 mailloches, 2 micro-contact, 2 câbles et un système de diffusion avec haut-parleurs graves, Laurent Berger offre un brouillard épais et résonnant qui envahit l’espace de fréquences sonores basses s’entrelaçant entre elles.


Voir les infos pratiques
Hiver de danses - Thomas Hauert