Musique

Bloch, Křenek, Veress, Enescu | Maalismaa, Siranosian, Pescia, Stark, Watras, Hunter

| Musique | Classique / Baroque

Eriikka Maalismaa et Nurit Stark, violons
Astrig Siranosian et Vashti Mimosa Hunter, violoncelles
Cédric Pescia, piano
Melia Watras, alto

Les musiciens Eriikka Maalismaa, Astrig Siranosian, Cédric Pescia, Nurit Stark, Melia Watras, Vashti Mimosa Hunter seront en concert au Théâtre Kléber-Méleau à Renens-Malley le 25 mai 2019. Au programme: Bloch, Křenek, Veress et Enescu.

Aux côtés de Bloch: un Autrichien, un Hongrois et un Roumain. Qui ont en commun de naître dans un monde qu’ils vont voir s’effondrer: celui de royaumes et d’empires (austro-hongrois et ottoman) destinés à céder la place à de nouvelles nations au lendemain de la Première Guerre mondiale. L’empreinte identitaire de leur musique ne va en être que plus forte.

La mise en valeur du patrimoine roumain par George Enescu est bien documentée. On se souvient moins du parcours et de l’œuvre de Sándor Veress. Il voit le jour en Transylvanie en 1907, à une époque où la région fait encore partie de la Hongrie impériale. Il fait ses études à l’Académie Franz Liszt de Budapest avec Bartók et Kodály, avant d’y enseigner lui-même la composition entre 1943 et 1948. Il quitte ensuite son pays et s’installe en Suisse. Il enseigne à l’Université et au Conservatoire de Berne, ville où il meurt en 1992 (après être devenu citoyen suisse). Dans les années soixante, il distille également son savoir outre-Atlantique, à Peabody et à Baltimore. Parmi ses élèves, deux grands György: Ligeti et Kurtág. Le Trio à cordes interprété ici date du début de ses années bernoises (1952-1954).

Au programme de ce concert

__Ernest Bloch
Trois nocturnes pour trio

__Ernst Křenek
Sonate pour violon solo n°2 op.115

__Sándor Veress
Trio à cordes

__George Enescu
Quintette avec piano op.29


Voir les infos pratiques