Musique

Pink Martini

| Musique | Jazz / Blues

Pink Martini à découvrir en concert le 12 mai 2020 au Rosey Concert Hall, Rolle.

En 1994 dans sa ville natale de Portland (Oregon), Thomas Lauderdale s’était engagé dans des campagnes politiques, pensant qu’un jour il pourrait éventuellement y faire carrière. Comme d’autres politiciens enthousiastes en formation, il a participé à de nombreuses levées de fonds, mais a été consterné par la musique présentée à ces événements. Puisant son inspiration dans la musique du monde entier – traversant les genres du classique, du jazz et de la pop– et espérant faire appel aux conservateurs comme aux libéraux, il fonde le «petit orchestre» Pink Martini en 1994 pour offrir de belles  bandes sonores musicales aux collectes de levées de fonds politiques pour des causes telles que les droits civiques, le logement abordable, l’environnement, les bibliothèques, la radiodiffusion publique, l’éducation et les parcs.

Un an plus tard, Thomas Lauderdale a appelé China Forbes, une camarade de classe de Harvard qui vivait à New York, et lui a demandé de rejoindre Pink Martini. Ils ont commencé à écrire des chansons ensemble. Leur première chanson Je ne veux pas travailler a été nominée «chanson de l’année» aux Victoires de la Musique en France et reste à ce jour un succès auprès des travailleurs français. 

«Nous sommes un groupe américain, dit Thomas Lauderdale mais nous passons beaucoup de temps à l’étranger et avons donc l’incroyable opportunité de représenter une Amérique plus large, l’Amérique qui reste le pays le plus hétérogène  du monde, composée de personnes de tous les pays, de toutes les langues, de toutes les religions.»

 

Avec une douzaine de musiciens, Pink Martini réalise son répertoire multilingue sur des scènes de concert et avec des orchestres symphoniques à travers l’Europe, l’Asie, la Grèce, la Turquie, le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord.

 


Voir les infos pratiques

Opéra de Lausanne: 150 ans, cela se fête!


Opéra de Lausanne: 150 ans, cela se fête!

L’Opéra de Lausanne fête son 150e anniversaire. Sa saison 2020-2021 témoignera généreusement de la diversité des spectacles en représentation depuis un siècle et demi. L’opéra, l’opérette, le spectacle pour enfants, mais aussi la danse et le théâtre sont à l’affiche, notamment grâce à quelques productions du Théâtre de Vidy et du Béjart Ballet Lausanne. Une saison de fête, qui sera lancée par une création d’Eugène Onéguine de Tchaïkovski, qu’Eric Vigié mettra lui-même en scène, dès le 4 octobre.

Les Misérables d’Hugo. D’hier à aujourd’hui, la même nuit


Les Misérables d’Hugo. D’hier à aujourd’hui, la même nuit

Interview A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS N’AVEZ PAS VU CE PRINTEMPS! Le 3 mai, le Théâtre Benno Besson d’Yverdon-les-Bains devait présenter Les Misérables, d’Eric Dévanthéry, d’après Victor Hugo. Le metteur en scène s’enthousiasme pour le caractère contemporain de l’oeuvre. Sa pièce, lauréate du Prix Suisse du théâtre 2019, n’a pas non plus dit son dernier mot.

L’OCL frappe un grand coup


L’OCL frappe un grand coup

INTERVIEW La saison 2020-2021 de l'Orchestre de Chambre de Lausanne doit débuter avec une généreuse célébration du 250e anniversaire de Beethoven, du 4 au 12 septembre. Joshua Weilerstein entamera alors sa dernière saison à la tête de l’OCL. Celle-ci se signale par la grande variété des styles qui seront privilégiés. Parmi les artistes invités: Fazil Say, Sir András Schiff, Truls Mørk, Chick Corea...

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Vidygital - Vidy