Théâtre

Les Idoles | Christophe Honoré

| Théâtre

Conception et mise en scène Christophe Honoré
Avec Youssouf Abi-Ayad, Harrison Arévalo, Jean-Charles Clichet, Marina Foïs, Julien Honoré et Marlène Saldana
Avec la participation de Teddy Bogaert

Les Idoles, une pièce de Christophe Honoré à découvrir au Théâtre de Vidy à Lausanne du 13 au 22 septembre 2018. Sur scène, Christophe Honoré fait revivre librement les artistes, idoles de sa jeunesse, enlevés par le sida: Collard, Demy, Lagarce, Koltès…

Au début des années 90, des artistes, dramaturges, écrivains ou cinéastes disparurent, fauchés par le sida, au moment même où leurs oeuvres marquaient l’époque. Le cinéma de Cyril Collard ou Jacques Demy, le théâtre de Jean-Luc Lagarce et Bernard-Marie Koltès, les textes d’Hervé Guibert ou les critiques cinéma de Serge Daney, parmi de nombreux autres, devenaient des repères pour la jeunesse et le monde artistique d’alors, chacun à leur manière. Ils renouvelaient les formes, décrivaient les difficultés à partager les solitudes ou les désirs de liberté, habitaient les incertitudes de l’après-guerre froide. Ce n’est pourtant pas une génération, encore moins un mouvement artistique, mais des vies d’artistes ou d’auteurs qui ont en commun une époque, la France des années Mitterrand, et une maladie, qui fut par chacun vécue, questionnée et partagée différemment.

Le cinéaste et romancier Christophe Honoré se souvient de ces jours étranges alors qu’il rencontrait ces oeuvres qui accueillaient ses questions, ses passions et son abandon de jeune homme, et que leurs auteurs disparaissaient les uns après les autres – idoles brûlées par le sida. Sur scène, il les fait revivre, incarnées par des actrices et des acteurs sans souci de ressemblance, telle Marina Foïs interprétant Hervé Guibert. À l’inverse d’une reconstitution, il convoque ces figures tutélaires qu’il n’a pu connaître et accompagner. Alors, de rencontres artistiques décisives en transmissions niées par la maladie, l’intime se confond avec l’histoire collective, et la liberté, le geste créatif, la sensualité et la mort se tressent ensemble. Ces idoles jamais nostalgiques, parfois drôles et légères, parfois inattendues, reviennent combler l’absence et interroger notre présent, ses doutes et ses crispations.
 

 
 Autour du spectacle 

Introduction au spectacle - Samedi 15 septembre à 19h00

Rencontre - Jeudi 20 septembre à l'issue de la représentation

Parents/enfants - Samedi 22 septembre à 16h45 (découvrez un spectacle pendant que vos enfants s'initient au monde du théâtre… À partir de 6 ans, sur réservation et sous réserve du nombre de participants)
 
 
 Le 15 septembre: Samedi Vidy 

Explorez le théâtre, ses coulisses, sa programmation. Composez votre programme, à suivre intégralement ou en partie. Les enfants peuvent aussi découvrir l’univers d’une des propositions artistiques lors des Ateliers Kids. Plus d’informations sur le site du théâtre www.vidy.ch/samedis-vidy
 
 
 Festival de La Bâtie 

Ce spectacle s'inscrit dans le cadre du Festival de La Bâtie 2018 du 13 au 15 septembre. Navette gratuite à disposition du public, départ de la Gare routière de Genève à 18h30 les 13, 14 et 15 septembre. Réservation obligatoire jusqu'à la veille de la représentation.


Voir les infos pratiques