Théâtre

1993 | Aurélien Bellanger et Julien Gosselin

| Théâtre

D'Aurélien Bellanger, mise en scène Julien Gosselin
Avec Quentin Barbosa, Genséric Coléno-Demeulenaere, Camille Dagen, Marianne Deshayes, Pauline Haudepin, Roberto Jean, Dea Liane, Zacharie Lorent, Mathilde Mennetrier, Hélène Morelli, et Valentin Dabbadie au cadrage vidéo…

1993, une pièce d'Aurélien Bellanger mise en scène par Julien Gosselin à découvrir au Théâtre de Vidy à Lausanne du 16 au 18 mai 2018.

La fin du millénaire a été marquée, en Europe, par le creusement de deux tunnels – des projets optimistes, impliquant une forte coopération internationale et manifestant des idéaux pacifistes. Le tunnel du CERN, à la frontière franco-suisse, permet l’installation d’un accélérateur de particules; c’est la fin de l’âge obscur de la physique nucléaire, où la science, devenue généreuse et serviable, assume seule la fonction du progrès – charge anciennement détenue par les passions guerrières.

Quelques années plus tard, le tunnel sous la Manche est achevé. Il résorbe l’anomalie principale de l’Europe d’être un continent péninsulaire. Il s’agit cette fois d’ouvrir aux flux logistiques des infrastructures à la hauteur de la paix européenne, marchande et triomphante. À Calais, l’Europe devenait résolument moderne, définitivement ouverte sur une paix assurée et un progrès radieux, scientifique, clinique. Le doute s’est instillé peu à peu. De premiers réfugiés s’installèrent dans des ruines industrielles de Calais. Le flux s’intensifia avec les années. La modernité s’est retrouvée encombrée de dispositifs de sécurité imprévus qui en retardaient sans cesse l’avènement promis, et "la jungle" devenait le lieu emblématique d’une autre mondialisation.

Le romancier Aurélien Bellanger et le metteur en scène Julien Gosselin entraînent la troupe des jeunes artistes de la promotion sortante de l’école du Théâtre National de Strasbourg dans un spectacle intense et fervent, passant de la lucidité critique frontale à l’euphorie d’une boîte de nuit électrique et troublante, et dressant ainsi un portrait sans concession de la génération Erasmus. De quelles déceptions, de quels rêves hérite-t-on quand on est né après la chute du mur de Berlin?
 

 
 Autour du spectacle 

Introduction au spectacle - mercredi 16 mai à 19h00
Rencontre avec les artistes - jeudi 17 mai à l'issue de la représentation
 
 
 Audiodescription 

Spectacle présenté en audiodescription en partenariat avec l’association Ecoute-voir le vendredi 18 mai


Voir les infos pratiques