Danse

/Unitile | Foofwa d'Imobilité

| Danse

Conception et chorégraphie Foofwa d'Imobilité
Avec Caroline de Cornière, Foofwa d'Imobilité, Nathalie Ponlot, Anna Marija Adomaityté, Marie Barriol, Alexia Casciaro, Audrey Dionis, Laura Gaillard, Chloé Granges, Alex Landa-Aguirreche et Shelly Ohene-Nyako

/Unitile, une pièce chorégraphique pour 11 interprètes de Foofwa d’Imobilité à découvrir au Théâtre de Vidy à Lausanne du 23 au 25 mai 2018.

Onze citoyens apatrides du XXIe siècle cherchent les causes de leurs errances. Dans les pensées sous-jacentes et les gestes perdus du XIXe siècle finissant, ils découvrent la source de certains maux actuels. Ils y trouvent aussi un remède: une danse sans frontières, imprévisible, régénératrice et qui rend justice à l’unicité de l’humain.

/Unitile vient clore un imposant projet du chorégraphe Foofwa d’Imobilité et du scénographe Jonathan O’Hear composé de deux volets sur trois années. Pour le premier, Utile, chaque année, un groupe de huit danseurs sortis des écoles de formation suisse en danse intégrait la compagnie. Ils traversaient l’histoire de leur art, s’emparaient du passé et l’amenaient dans le présent. Le second volet, Inutile, se composait d’une série de performances interrogeant l'art, ses moyens et ses modes d’actions dans la société contemporaine. L’un et l’autre cherchaient à exercer la liberté des artistes dans leur création même, afin de transformer le monde et de se réapproprier le réel à travers la danse, l’un par le biais du passé, l’autre de la vie actuelle.

/Unitile, la synthèse finale, réunit Utile et Inutile. Un nouveau groupe de huit jeunes danseurs, ainsi que les danseuses Nathalie Ponlot et Caroline de Cornière et le musicien Jacques Demierre rejoignent l’équipe. Ensemble, ils retraversent les questions des deux volets précédents: s’approprier les gestes dansés du passé en les confrontant au réel contemporain, chercher le point d’équilibre entre la danse originelle et l’invention créatrice, exercer le geste libre. Ce projet vient conclure la réflexion au long cours de Foofwa d’Imobilité qui mène la danse à la croisée de la pédagogie, la conscience politique, la liberté artistique et la création.
 

 
 Autour du spectacle 

Rencontre avec l'équipe artistique - jeudi 24 mai à l'issue de la représentation


Voir les infos pratiques
Ville de Genève - Musiques en été 2018