Danse

Le Cercle | Nacera Belaza

| Danse | Contemporaine

Chorégraphie Nacera Belaza
Avec Aurélie Berland, Meriem Bouajaja, Mohammed Ech Charquaouy, Magdalena Hylak et Tycho Hupperets

Le Cercle, une pièce chorégraphique de Nacera Belaza à découvrir au Théâtre de Vidy à Lausanne du 15 au 17 novembre 2018.

Le parcours de trois pièces de Nacera Belaza présenté à Vidy la saison passée avait été l'occasion de découvrir la danse aussi libre que spirituelle de la chorégraphe franco-algérienne. Sa dernière création, pièce au plus long cours et pour 6 danseurs, intitulée Le Cercle et créée en juillet à Marseille, poursuit et prolonge la même recherche d'un geste libéré de toute mécanique connue. Elle y réinterprète le motif d'une chorégraphie passée portant le même titre, comme un·e musicien·ne développe le thème d'une symphonie, en en exposant les variantes enfouies.

"Danse de l'entre-deux rives" portant en elle à la fois l'unité du corps et de l'esprit de formes traditionnelles et l'abstraction de la danse contemporaine, évoquant autant la rigueur légère et détachée du soufisme que la précision quasi mathématique d'un certain modernisme, la danse de Nacera Belaza défie toute tentative de classement et de description. Elle émane d'une recherche patiente et rigoureuse, menée en autodidacte, de donner corps au vide et en révéler les infinies puissances. Pour cela, elle efface l'individualité derrière un mouvement en variation continue, à la fois répétitif et imprévisible: les danseurs·euses, surgissant du noir, deviennent des silhouettes spectrales dans une lumière diaphane dégagées de toute forme de rythme, de temps ou de durée, singulières présences sombres et légères faites de la matière impalpable des rêves, réminiscences et souvenirs.

Le Cercle est conduit par sa bande-son, montage et superpositions de trames sonores aux accents traditionnels et urbains sans structuration simple. Elle semble entraîner les corps dans un mouvement libre, fluide et pourtant structuré, porté comme par en dessous par un souffle serein, profond et continu. Singulière et étonnante, la danse de Nacera Belaza révèle à nouveau sa formidable puissance d'évocation. Dernière création de la chorégraphe franco-algérienne Nacera Belaza donne corps au vide en effaçant l’individualité derrière un mouvement en variation continue, à la fois répétitif et imprévisible, mêlant sentiment de liberté, dimension spirituelle et puissance d’évocation.
 

 
 Autour du spectacle 

Introduction: samedi 17 novembre à 17h30.
 
 
 Parcours Vidy 

Enchaînez plusieurs spectacles le même jour et bénéficiez d'un tarif préférentiel.
Samedi 17 novembre: Le livre d'image + Qui à peur d'Hamlet + Le Cercle


Voir les infos pratiques
Ville de Genève - Orchestre de la Suisse Romande