Musique

Jazz Au Peuple Festival

| Musique | Jazz / Blues

Jazz Au Peuple Festival, une dizaine de concerts de jazz à découvrir du 12 au 14 septembre 2019, dans divers lieux de Prangins et Nyon.

En offrant une nouvelle plateforme aux musiciens helvétiques, le Jazz au Peuple soutient, promeut et encourage l’originalité et la nouveauté sur la scène musicale suisse. Le programme met en avant des artistes d’exception, d’envergure nationale et internationale, qui battent en brèche les idées reçues sur le jazz; des musiciens dont la virtuosité et les compositions témoignent de la fécondité de ce genre dans notre pays.


__ Programme:


Jeudi:
20:30, Temple de Nyon. JØØN. À l’image d’un quatuor classique, ce groupe ne comporte aucun instrument percussif; le répertoire que Patrice Moret et Stefan Aeby ont spécialement construit pour cette formation assez extraordinaire accorde une large place au souffle subtil que produisent l’archet délicat de Sara Oswald et l’embouchure soyeuse de Matthieu Michel.

Vendredi:
19:00, Vieux Pressoir Prangins: Arthur Hnatek Trio. Une contrebasse «dropée» qui grossit des riffs brutaux, des breaks continuels qui syncopent des rythmes obstinés, des parties improvisées qui occasionnent des solos imperturbables: les compositions du batteur genevois Arthur Hnatek révèlent qu’il y a aussi du jazz quelque part entre le metal et le breakbeat.

20:30, Temple de Prangins: Areni Agbabian with Nicolas Stocker. Le grand public l’a découverte grâce au 5tet de Tigran Hamasyan, mais Areni Agbabian suit sa propre voie depuis longtemps. Sa tante, chanteuse, et sa mère, conteuse, lui ont transmis dès son enfance le goût du folklore arménien. De la tradition, la chanteuse a fait un sol qui lui fournit matière à improviser et à s’exprimer très librement.

22:00, Vieux Pressoir Prangins: Domi Chansorn. Multi-instrumentiste, chanteur, producteur, compositeur, improvisateur, Domi Chansorn sait tout faire ou presque. Seul avec ses machines et ses instruments, l’artiste emmentalois dispose d’un espace à la mesure de sa créativité et de son savoir-faire ; deux qualités qu’il met au service d’une musique qui lui ressemble : très indépendante.

Samedi:
10:00, Les cinémas Capitole Nyon. Sur réservation uniquement. Assister simultanément à la projection d’un film et à un concert improvisé est une expérience rare. La Lanterne Magique et le Jazz au Peuple ont joint leurs forces pour offrir à toutes et à tous, petit·e·s et grand·e·s, un point de rencontre entre reconstitution historique et création artistique. Le film, avec ses dialogues et ses bruitages d’origine, sera accompagné par un groupe spécialement formé pour l’occasion par le pianiste nyonnais Daniel Roelli, qui improvisera une bande plus que jamais originale.

17:30, Vieux Pressoir Prangins. Le cinéma a toujours été lié à la musique et de nombreuses bandes originales ont durablement marqué les mémoires. Une spécialiste du septième art, et les musicien·ne·s qui se seront livré·e·s à l'exercice du ciné-concert témoigneront. Avec Catherine Fattebert - animatrice et productrice de travelling (rts la 1ère) et Daniel Roelli - pianiste et compositeur

19:00, Vieux Pressoir Prangins: Marie Krüttli Clair-Obscur. Clair-Obscur est passé maître dans l’art des contrastes en prenant modèle sur les histoires d’amours. Chaque morceau que la pianiste Marie Krüttli a composé pour ce nouveau quartet a été conçu comme un volet d’une fresque sentimentale.

20:30, Temple de Prangins: Lucia Cadotsch Speak Low. Speak Low est une sorte de machine à voyager dans le temps; une machine un peu particulière en ceci qu’elle actualise simultanément le passé et le futur. Le projet de Lucia Cadotsch offre un aperçu de ce que sera devenu le jazz traditionnel dans un avenir lointain où l’on aura réinventé le saxophone et la contrebasse pour pallier la disparition des instruments harmoniques et des percussions.

22:00, Vieux Pressoir Prangins: Trio Heinz Herbert. Le trio Heinz Herbert est indescriptible… Il suffit de jeter un œil et une oreille au clip du morceau «J», extrait de leur dernier album, Yes (Intakt Records, 2018), pour comprendre pourquoi! Cet univers informatique peuplé d’objets et d’êtres au comportement chaotique et à l’allure indécise convient à merveille à sa musique qui a tout d’un étrange bug survitaminé.


Voir les infos pratiques